Dans le cadre de leurs attributs et pour atteindre leurs objectifs d'entretien et de gestion de l'espace, les Associations Foncières Pastorales et les Groupements Pastoraux sont généralement amenées à réaliser des travaux sur leur territoire, tels que : création de parcs pose de clôtures, franchissements adduction d'eau, captages, abreuvoirs débroussaillement, ouverture de végétation création d'accès et de chemin construction ou réfection de cabane
A cette fin, ils peuvent percevoir des aides publiques jusqu'à 70 % du montant TTC des travaux à réaliser.
L'auto-financement complémentaire (30%) sera obtenu soit avec la participation des éleveurs (au travers du paiement de locations ou en contribuant à la réalisation de certains travaux), ou avec la participation d'une collectivité (commune, communauté de communes,..), ou par l'obtention d'un prêt.